Vous êtes ici :

AccueilObservations › Mammifères


Mammifères

Le Castor d'Europe (Castor fiber)

Depuis 2007, le Castor d'Europe est présent sur l'Èvre. Des traces sont fréquemment observées entre St Florent le Vieil et Montrevault.

Castor sur l'Evre
Castor sur l'Evre

Repas de castor
Repas de castor

Le castor est le plus gros rongeur d'Europe (longueur supérieur à 1 m. chez les adultes et poids moyen : 21 kg). Lorsqu'il nage il peut être confondu avec le ragondin.

Il est strictement végétarien et se nourrit principalement d'écorce, feuilles et jeunes pousses de ligneux (saules, peupliers...). Les coupes concernent essentiellement des troncs d'un diamètre compris entre 3 et 8 cm. En général, le castor ne prélève pas sa nourriture à plus de 20 mètres de l'eau. Son activité est surtout nocturne.
C'est une espèce territoriale (1 à 3 km de cours d'eau) qui vit généralement en groupe familial. Le castor fait une portée par an (en général 2 jeunes) et les naissances ont lieu aux mois de mai et juin.
Suite à de nombreuses menaces (piégeage, chasse, endiguement, urbanisation, barrages), le castor d'Europe a failli disparaître.
Au XXème, la population de castors en France était seulement de quelques dizaines d'individus dans la vallée du Rhône. Depuis, le castor d'Europe est une espèce protégée au plusieurs titres (directives habitats, convention de Berne...).
A ce jour, les effectifs sont compris entre 10 000 et 12 000 individus sur le territoire français et l'espèce continue d'étendre son aire de répartition, notamment sur le bassin de la Loire.
Localement, le castor peut provoquer quelques dégâts sur la végétation ou créer des barrages. Dans ces cas, contactez l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (02 41 47 29 82). Si vous observez des traces de castors ou de loutres sur les bassins Evre - Thau - St Denis, n'hésitez pas à contacter le SMiB.

Le Ragondin (Myocastor coypus)

Le ragondin est un rongeur d'environ 6 kg, dont le régime est quasi exclusivement herbivore. Cet animal aquatique creuse des galeries pouvant atteindre 3 à 4 mètres de longueur dans les berges, ce qui provoque des dégâts. Il est aussi responsable de la transmission de la leptospirose (maladie très dangereuse) à l'homme. En France et dans le département du Maine et Loire, le ragondin est une espèce nuisible.

Dans le Maine et Loire, il existe une Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles (FDGDON) et des groupements de bénévoles dans chaque commune. Chaque année, environ 3000 ragondins sont piégés sur le bassin versant de l'Èvre. Nous remercions donc l'ensemble des bénévoles pour leurs actions de lutte. Afin d'encourager ces efforts, le SMiB a décidé d'accorder en 2012 une prime de 1 €/queue (dans la limite d'une enveloppe annuelle) en complément des 1.50 € versés par le Conseil Général du Maine et Loire.

Ragondin piégé

Pour rappel, la lutte contre les nuisibles, et particulièrement contre les rongeurs aquatiques tels que le ragondin et le rat musqué, s'inscrit dans une volonté nationale et départementale. L'article 2 de l'arrêté préfectoral du 23 octobre 2008 indique que :

"La lutte contre le ragondin et le rat musqué est obligatoire sur tout le département du Maine et Loire".

Et l'article 3 de l'arrêté ministériel du 6 avril 2007 précise que :

"Les propriétaires et locataires des terrains sur lesquels une lutte obligatoire est organisée sont tenus de laisser libre l'accès aux agents."

RAPPEL : Quelle que soit la catégorie des pièges autorisés, chaque piégeur doit immatriculer ses pièges de son numéro d'agrément.

Vous trouverez plus d'informations sur le site de la Direction Départementale des Territoires du Maine et Loire.

Recherche par mots-clés

Inscription à la lettre web

S'inscrire à la lettre web

Accès Espace Pro

Authentification

Menus

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com