Bassins versants

Qu’est-ce qu’un bassin versant ?

Lors de précipitations, l’eau qui retombe sur la terre ruisselle et alimente les ruisseaux qui forment ensuite les rivières. Le cours d’eau s’écoule de l’amont vers l’aval, depuis sa source située à son altitude maximale et s’étend jusqu’à son exutoire, à son point le plus bas. L’exutoire peut-être soit une confluence, il rejoint alors un cours d’eau plus important, soit une embouchure s’il se jette directement dans la mer. On parle alors de fleuve.

L’ensemble du territoire qui collecte l’eau pluviale s’écoulant vers un même cours d’eau constitue son bassin versant. Les limites du bassin versant ne correspondent pas aux limites administratives que nous connaissons. Sur le territoire d’une commune, on a souvent plusieurs bassins versants.

Un bassin versant est délimité par la ligne de partage des eaux, c’est-à-dire la frontière entre deux bassins versants. Cette ligne partage l’écoulement des eaux de surface entre deux directions différentes ce qui correspond à deux bassins différents.

Un bassin versant est délimité par la ligne de partage des eaux, c’est-à-dire la frontière entre deux bassins versants. Cette ligne partage l’écoulement des eaux de surface entre deux directions différentes ce qui correspond à deux bassins différents.

Le SMiB est compétent sur 4 bassins versants :

  • L’Èvre
  • La Thau
  • Le St Denis
  • Les Robinets et La Haie d’Alot

Ces bassins de cours d’eau se situent au sud-ouest du département du Maine et Loire, plus particulièrement dans la région des Mauges.

Contrairement à la Loire, les cours d’eau de ces 5 bassins versants sont non domaniaux, c’est-à-dire que les berges et le fond (lit) appartiennent à des privés et non à l’Etat.